Recherche :  
  



Sameth - Conserver son emploi

 Poursuivre son activité professionnelle lorsque le handicap survient ou s'aggrave, c'est possible. A condition de bien analyser la situation et d'en parler à temps pour envisager la meilleure solution.

 

Les bonnes questions à se poser

Accident de la vie, maladie professionnelle, évolution du contexte de travail, modification du poste... Tous ces aléas sont susceptibles de créer une situation de handicap. En cas de difficulté, n'attendez pas, ne laissez pas les choses s'aggraver. Agissez immédiatement et faites-vous aider pour rechercher la meilleure solution.

 

Le médecin du travail est-il informé de votre situation ? 

Lui seul peut établir un diagnostic précis, en toute confidentialité, et prononcer d'éventuelles restrictions d'aptitude. Contactez-le au plus tôt. Si vous êtes en arrêt de travail, demandez-lui une visite de préreprise.

 

Quelles sont les incidences réelles de votre état de santé sur votre travail ?

Vos difficultés portent-elles sur quelques tâches ou sur l'ensemble de votre poste ? la situation est-elle provisoire ou durable ? Risque-t-elle de s'aggraver ? Toutes ces questions doivent être abordées avec le médecin du travail.

 

En fonction du diagnostic du médecin du travail, quelles seraient vos possibilités pour l'avenir ?

Conserver votre poste de travail, moyennant d'éventuels aménagements ? Evoluer vers un autre poste au sein de l'entreprise ? Envisager un reclassement dans une autre entreprise, voire créer votre propre activité ?

 

Quel est le meilleur interlocuteur au sein de votre entreprise ?

Vous devez signaler votre situation au plus tôt à votre employeur. Vous pouvez passer par un représentant du personnel, le CHSCT, une assistante sociale ou la mission handicap de votre entreprise.

 

Pourquoi vous faire accompagner ?

 

Ne prenez pas le risque de menacer votre emploi en tardant à agir alors que des solutions existent pour le conserver. Pour identifier ces solutions et les mettre en oeuvre, le dialogue avec votre employeur est indispensable. Au sein de votre entreprise, mais aussi à l'extérieur, de nombreux interlocuteurs spécialisés sont susceptibles de vous informer sur vos droits et de vous conseiller sur les différentes possibilités qui s'offrent à vous :

aménagement de poste, bilan de compétences, formation...

Ils vous accompagneront pour trouver le meilleur compromis entre vos aspirations, les contraintes liées au handicap et les besoins de votre employeur.

 

Qui peut vous aider ?

 

Le médecin du travail est le premier interlocuteur à contacter

Il établit un diagnostic précis de votre situation et adresse les préconisations à votre employeur en fonction de vos capacités et d'éventuelles restrictions.

 

Les services sociaux de votre organisme d'assurance maladie

peuvent vous aider à résoudre certaines difficultés immédiates liées à votre situation.

 

Le service social ou la mission handicap de votre entreprise

peuvent vous permettre d'anticiper sur la démarche de maintien dans l'emploi.

 

Le Service d'appui au maintien dans l'emploi (Sameth)

financé par l'Agefiph, a pour mission d'aider les entreprises et les salariés à trouver une solution sur mesure en cas de restriction d'aptitude. Il possède une expertise spécifique en matière de maintien dans l'emploi et peut vous informer sur les différentes pistes à suivre. A la demande de votre employeur, il peut intervenir directement (analyse de la situation, accompagnement dans la recherche et la construction de solutions adaptées) et mobiliser les aides nécessaires.

 

pour en savoir plus : site de l'agefiph pour le secteur privé  - site du fiphfp pour le secteur public